La Sourate 72 du Coran et la voyance

Damien
Notre point de vue

La Sourate 72- verset 1 à 4 du Coran, dit que  les diseurs d’avenir et ceux qui vont vers eux sont parmi les injustes qui formeront le combustible de l’Enfer (Sourate 72- verset 1à 4)

 

Les Voyants sont des Djinns à éviter

  • Considérés comme des anges déchus, les djinns selon le coran sont de trois types: ceux qui volent dans les airs, ceux qui se transforment en animaux et ceux qui demeurent esprits et restent tapis à un endroit ou erre ici et là. En effet les djinns sont des mécréants qui portent plusieurs noms et leur principal objectif est d’égarer l’homme. Et quiconque les écoute et travaille pour eux est traité de chaytane humain (diable). Les djinns sont des compagnons de l’homme, a parlé le Prophète. Ils sont appelés Qarine, envoyé par Allah, ils sont une partie du test de l’homme dans cette vie. Ils encouragent les bas instincts de l’homme et essaient constamment de le détourner du droit Chemin.
  • L’homme n’a pas le pouvoir de contrôler les Djinns. En effet, tout contact avec eux s’opère par la pratique d’actes sacrilèges méprisés et interdits par la religion. Leur but est d’attirer le plus de gens vers le plus grand des péchés: l’adoration d’autres divinités. « Les anges descendent au milieu du nuage. Ils annoncent un évènement arrêté dans le ciel. Le diable se met alors aux écoutes et entend ce que disent les anges. Il en inspire les devins qui y mêlent cent mensonges de leur propre invention. » Il s’agit ici d’une version d’Al Boukhàri du Coran. Sans lésiner, la réligion musulmane interdit toute forme de voyance et des punitions sévères frappent tous les transgresseurs de cette loi divine.

La sentence divine de la Salât

  • Lorsqu’une personne consulte un voyant, le djinn du voyant prend les informations ayant trait à l’avenir du consulté. « La Salât de quiconque approche un diseur de bonne aventure et lui demande quoique ce soit, ne sera pas acceptée pendant quarante jours et quarante nuits. » La dureté de cette sentence se justifie par le fait que si un croyant va consulter un voyant qui lui dit la vérité, ce dernier finira par devenir un adepte à même de croire à tous les mensonges des Djinns. La sévérité de cette punition se justifie par le fait que c’est par le simple premier pas que l’on commence à croire à ces personnes.
  • L’individu ayant approché un devin se trouve dans l’obligation d’accomplir sa prière de Salât pendant quarante jours et quarante nuits sans rétribution de ses prières. Et s’il manque à une seule de ses salât, il commet un autre péché majeur (encore plus grave que le premier). Prier la Salât permet à celui qui dit la prière d’être dégagé de son péché  et d’obtenir la récompense de sa prière à la fin de sa pénitence. Les humains devraient faire attention, aux livres et documents qu’ils utilisent, à toute science qui prévoit ce qui va arriver. Au besoin, il est conseillé d’ajouter Incha Allah (si Dieu le souhaite). Car seul le tout puissant détient l’avenir.

 

Recevoir les meilleures offres de voyance


Pour recevoir par email les meilleures offres de voyance telles que des offres de promotion ou une voyance par email gratuite, entrez votre adresse email.


Envoyer

Vos informations sont protégées.

Merci de nous avoir rejoint

Votre adresse email a été enregistrée avec succès.
Vous recevrez désormais toutes nos offres.


Ok!



Copyright © 2012-2013 - http://www.voyancediscount.biz - Tous droits réservés