Les sept exercices pour développer votre intuition

Damien
Notre point de vue

L’intuition est pour chacun d’entre nous un outil précieux. Encore faut-il accepter de lui prêter attention et de vouloir l’utiliser dans les situations de la vie courante. Si on prend en considération, l’intuition délivre des informations qui nous semblent venir de nulle part et pourtant bien utiles. La plupart du temps, elles se relèvent étonnement exactes. Beaucoup de théorie et d’hypothèses ont été émises sur ce point. Voici en fait quelques exercices pour développer votre intuition.

 

  • Eviter de mésestimer vos perceptions concernant les personnes, les situations qui semblent échapper à la logique. Etudiez-les avec une grande attention et noter-les dans vos carnets que vous aurez pris soin de remplir quotidiennement. Vous pourrez vérifier si vos sensations étaient exactes        .
  • Exercez-vous au test de l’enveloppe pour mesurer vos facultés. Dans une enveloppe demandez à une amie ou à une personne de votre entourage de mettre la photo  d’une personnalité, d’un membre de la famille, un petit objet, la carte d’un jeu. Faites le vide dans votre esprit et décrivez tous les détails qui vous viennent à l’esprit (forme du visage, couleurs des yeux etc.)
  • Dès que vous avez la sensation que quelque chose va se produire, si vous sentez une situation de danger ou de menace, quelque chose qui ne vous semble pas clair, tenez-en compte et en aucun cas n’ignorez pas votre intuition. Il s’agit d’une alerte qu’il ne faut pas négliger.
  • Il peut arriver que votre intuition agisse comme un signal d’alarme. Visualisez la situation. Exprimez ce que vous ressentez à haute voix. Votre intuition sera une aide précieuse pour mémoriser. Apprenez à connaitre en vous la voix de votre intuition devant des évènements qui vous interrogent. Cette voix est souvent persistante.
  • Un soir durant une dizaine de minutes, essayez de visualiser une scène imaginaire, celle qui vous vient directement à l’esprit et recherchez-en les détails (lieux, couleurs, formes etc.). Essayez d’y ajouter une odeur, une température, un bruit, un ressenti. Servez-vous de votre intuition, amusez-vous à devinez, à comprendre et à réfléchir.
  • Vous devez méditer, car c’est un procédé qui permet d’atteindre un degré de concentration intérieure pour recevoir et décoder les messages envoyés par notre intuition.
  • Asseyez-vous à la terrasse d’un café, regarder les passants. Fixez l’un d’encre eux et essayez d’imaginer ses émotions, sa vie et même ce qu’il fait.

Il s’agit des exercices de base, qui aident à se concentrer, à écouter son intuition. Les résultats peuvent être étonnants et parfois même très surprenants. Pour développer son intuition, le meilleur moyen est d’observer. Plus on écoute son intuition, plus elle nous parle.

Le Tshivenda et sa place dans l’art divinatoire

Damien
Notre point de vue

Le continent africain est reconnu comme ce grand territoire à la richesse en tradition ésotérique. A titre d’exemple, on peut parler du célèbre lancer de cauris (des coquillages). Cet oracle Tshivenda s’inspire de la puissance de la mère Nature qui peut notamment déraciner sans difficulté ou faire gronder l’eau et le feu. L’oracle Tshivenda est une pratique ancestrale des tribus africaines pour soigner et prédire l’avenir. Il suffit de se concentrer sur la question qui vous préoccupe, de lancer les Tshivendas et en fonction de leur promotion, des formes qui auront destinés, il sera possible de mettre à jour les présages que vous réserve votre avenir. Les Tshivendas sont remplis de l’énergie de la terre et peuvent ainsi vous apportez une solution concrète et rapide aux questions qui vous préoccupent le plus. Vous pouvez profiter dès à présent de cet outil divinatoire puissant déjà utilisé par vos ancêtres pour connaitre leurs avenirs.

 

Le fonctionnement de l’oracle Tshivenda et sa place dans les arts divinatoires

  • Il s’agit d’un art divinatoire qui utilise le tirage et des figures importantes pour lire la destinée. Ces arts sont à manipuler avec précaution et la même question ne doit pas être reposée  dans un laps de temps trop court. Le consultant doit aussi veiller à être calme et ne doit pas utiliser à mauvais escient des données révélées. L’application e-voyance, très ludique, offre le décor d’une savane africaine et procure un dépaysement assuré. Cet oracle offre des réponses par les biais des Tshivendas qui sont face contre terre.

Un exemple de lecture d’un oracle Tshivenda

  • Dans un exemple concret : trois tshivenda qui sont cachés et deux affirment un manque de communication et une rencontre prochaine. L’élément dit Signare ou séductrice implique à un moment donné un problème de tentation voire de moralité et une envie de foncer tête baissée. D’autres tirages comme Griot, Jambar, Ashoma, Odobua Signare représentent une période difficile à vivre. Odobua seul, annonce un contrat de mariage. Les différentes combinaisons permettent des diagnostics personnalisés et conformes aux besoins et envies du consultant.

L’existence de l’oracle Tshivenda dans le continent africain, est un exemple parmi tant d’autres arts divinatoires qui sont utilisés par les voyants de l’Afrique. Cet oracle n’est pas seulement une exclusivité africaine, elle peut être partagée par le reste du monde. Il vous suffit d’être voyant et de savoir  ou de demander comment l’utiliser pour s’en servir face aux multiples consultants dans le monde. Il y va pour ceux qui veulent utiliser d’en faire bonne usage.

 

Le signe astral mrigasira dans la voyance indienne

Damien
Notre point de vue

L’astrologie indienne remonte à 5000 ans avant notre ère c’est à dire aux origines de la civilisation connue. Nommée « Jyotish » ou lumière, elle est la première science qui fut révélée aux hommes. Guide de tous ceux qui l’interrogent, l’astrologie indienne dévoile les sentiers de la destinée. Dite astrologique Védique, elle est très différente de l’horoscope occidental. Les astrologues indiens fondent leurs prédictions sur le zodiaque sidéral, qui prend en considération des réalités astronomiques et sur le zodiaque Lunaire oublié dans l’astrologie « classique ».  Nous nous contenterons de donner un bref aperçu d’un des 27 signes du zodiaque lunaire : le Mrigasira.

 

La symbolique du mrigasira

  • Font partie de ce signe, tous ceux qui sont né du 07 juin au 21 juin de la planète Mars. Dans la mythologie indienne, Mars ou « le bénéfique » serait né de la semence sacrée du dieu Shiva, ce qui lui confère le pouvoir d’anéantir les démons. Ceci donne la particularité à la planète Mars d’éradiquer les forces du mal. Mais le renoncement de mars à son mariage et à la vie mondaine pour accomplir sa vertu spirituelle fit d’elle une ascète.
  • La divinité associée à ce signe est Soma (le dieu « Lune »), une divinité androgyne. Son animal est le serpent, symbole de destruction et de renaissance. La tête de cerf désigne le dieu Vishnou, préservateur de l’univers, toujours associé à la lune. Cet animal évoque toute la complexité du mental humain.

La psychologie du mrigasira

  • De nature riche et contrastée, il souvent sujet à des conflits intérieurs. Il correspond au dernier décan du signe classique Taureau et premier décan du signe Gémeaux. Très intellectuel, il est attiré par des questions spirituelles. Curieux, éclectique, excellent communicateur il s’adapte merveilleusement à tous les milieux et à toutes les circonstances. Passionné et magnétique, il ne manque ni d’audace, ni d’esprit d’entreprise. C’est un aventurier qui vous fera monter des taux très élevés d’adrénaline.
  • Parfois enfantin et capricieux, il déconcerte par la virulence de ses propos. Imprévisible, il a la capacité de passer aisément de la fine douceur à des colères dévastatrices en quelques instants seulement. Charismatique, son existence n’est jamais banale. Il est toujours près à se battre pour imposer ses idées qui évoluent sans cesse. Sobre, il aime bien l’argent mais sais également se contenter du peu. On observera chez lui un étrange mélange de souplesse, d’adaptabilité. C’est également un obstiné. A l’âge mûr, il développe plus de sagesse et une spiritualité remarquable.

 

La musique comme alliée performante du voyant

Damien
Notre point de vue

La musique est un art qui combine les sons et qui transmet des sensations. S’il est possible de trouver une personne qui vous dira : « je n’aime pas cette musique », il est quasiment impossible qu’une personne vous affirme que « je n’aime pas du tout la musique ». En effet, l’intérêt que chacun porte à la musique dépend de la sensation qu’il éprouve à l’écoute de telle ou telle combinaison de notes. La musique permet non seulement d’accéder à la voyance, mais elle guide aussi le voyant qui à l’habitude de travailler dans le silence pendant la pratique d’une consultation (de moins en moins utilisé par certains voyants). De plus en plus, nombre de voyants utilisent la musique pendant les consultations, ceci pour plusieurs raisons.

 

La musique permet d’accéder à la voyance

  • La musique à cette particularité qu’elle combine des sons qui ont un effet sur nous. Accéder à l’état de voyance exige des conditions d’état d’âme très particulières. Grâce à la musique, le voyant plonge aisément dans le monde parallèle. Cela est du au fait que la musique est un véhicule de sensations, qui permettent de se détacher de son présent pour aller vers le passé ou le futur, à la recherche des informations.
  • Contrairement à l’exigence de calme et de silence lors des séances, il devient habituel d’écouter de la musique dans la salle de consultation d’un voyant. Cette musique qui est généralement douce et reposante, transforme mystérieusement la salle de voyance en un lieu des passages des ondes, une entrée en matière tant pour le voyant que pour le consultant, en ce sens qu’elle joue un rôle stimulateur dans la pratique de cet art devin.

La musique comme source d’inspiration du voyant

  • Certaines musiques ont un effet stimulateur chez les voyants. Certains l’utilisent comme source d’inspiration pendant les séances de voyance. Parfois il arrive que le voyant se sente bloqué pendant une séance, ou qu’un élément externe à la séance vienne rompre ou perturber ses visions. Le recours à la musique par ces voyants n’est donc pas anodin car elle permet d’avoir des visions sans difficulté et en toute sérénité.
  • Ce n’est pas n’importe quel genre de musique qui est utilisé dans la voyance. La musique utilisée doit être une composition à même de transporter vers une autre dimension.  Pour cela, le choix du genre de musique est primordial. La musique qui est jouée pendant les séances doit rendre le voyant calme et serein, afin de le guider tout au long de son travail.

Initiation à la voyance par les cauris en Pays Mossi au Burkina Faso

Damien
Notre point de vue

La voyance par les cauris est un art divinatoire dont les racines sont en Afrique. Largement répandue, chaque ethnie de chaque région a développé un usage oculaire de la voyance par les cauris. Que se soit en les « Ndikis  » et les « Bansoa » du Cameroun, les « Kulangos » de Côte-d’Ivoire ou au Bénin en pays « Fon », les prêtres du dieu « Olokun » au Nigéria, Chaque ethnie à une tradition particulière d’enseigner les cauris sacrés, selon une initiation très secrète. En général sur le fond, le langage et l’interprétation ne présente pas une grande différence chez tous les africains. En revanche sur la forme, les rituels, incantations et nombres de cauris utilisés varient d’une ethnie à l’autre. Nous ferons un bref aperçu de l’initiation aux cauris divinatoires en Pays « Mossi » au Burkina-Faso.

 

Les « Fleni  Quela » ou « Celui qui Voit »

  • Un « Fleni Quela » est un voyant qui déchiffre le langage symbolique des cauris. Les cauris lancés sur le sol présentent des figures qui s’évaluent en centaines, voire milliers de dispositions. Il importe donc pour le Fléni Quela de lire le message donné par les cauris au travers de chaque forme symbolique. Les Fleni Quela n’ont aucun don à priori, et ne manipulent aucune force spirituelle particulière, en dehors des cauris. En effet selon la tradition, seul les cauris sont habités par des forces.
  • La phase d’apprentissage est très longue. Elle peut durer des années. Cet apprentissage repose sur l’exercice de l’œil et sur l’exercice de la mémoire.  Tout le monde peut accéder à ce niveau, il suffit de rencontrer un maitre qui vous enseigne les premiers arcanes de ce langage. Une acquisition purement mécanique qui consiste à manipuler sans cesse les cauris, à tenter des interprétations, à se tromper, à recommencer, ceci plusieurs fois par jours afin d’éveiller dans le regard toutes les capacités d’observation. Plus on manipule les cauris et leurs symboles dans tous les sens, on arrive avec le temps, à comprendre la signification de cette langue étrangère (la langue des cauris). Mais on ne devient  pas pour autant un voyant professionnel. Pour être un voyant confirmé, il faudrait ensuite rencontrer d’autres maîtres, les « Djina Ba Kâ ».

La rencontre du « Djina Ba Kâ »

  • Leur nom signifie « habités par les esprits ». Ces maîtres de la voyance ne se rencontrent que dans la forêt et jamais en ville. Ils ne sortent pas de leur milieu qui est la source de leur pouvoir. Ne rencontre un « Djina Ba Kâ » pour apprendre l’art divinatoire qu’est le langage des cauris, qu’un « Fleni Quela » confirmé dont le maitre juge qu’il est temps pour lui de passer à la phase supérieure.
  • Le rôle du Djina Ba Kâ est d’apprendre la communication avec les entités du monde d’invisibles. L’apprenti s’exercera donc à un savoir-faire occulte, une entrée dans le monde de la magie et des forces. Un monde dont la connaissance est gardée secrète pour les non-initiés. C’est cette étape qui, arrivée à sa fin, fait d’un « Fleni Quela », un « Djina Ba Kâ ».

Recevoir les meilleures offres de voyance


Pour recevoir par email les meilleures offres de voyance telles que des offres de promotion ou une voyance par email gratuite, entrez votre adresse email.


Envoyer

Vos informations sont protégées.

Merci de nous avoir rejoint

Votre adresse email a été enregistrée avec succès.
Vous recevrez désormais toutes nos offres.


Ok!



Copyright © 2012-2013 - http://www.voyancediscount.biz - Tous droits réservés